Assurance vie luxembourgeoise : comment ça marche

26 mars 2020 0 Par Yves

Étant un accord conclu entre un assureur et un bénéficiaire, une assurance vie est un contrat destiné à économiser une somme d’argent auprès d’un établissement spécialisé. En parallèle avec l’assurance vie française, celle de Luxembourg peut être liée avec cette convention afin d’apporter de nombreux avantages. De ce fait, il est nécessaire d’avoir quelques connaissances sur ce sujet.

De quel dispositif s’agit-il vraiment ?

Par définition, l’assurance-vie Luxembourg est un accord qui résulte de l’engagement d’un assureur. Lors d’un moment déterminé, le décès ou la retraite, l’organisme est tenu de verser un intérêt ou un capital aux bénéficiaires. Actuellement, grâce à son système d’épargne, ce dispositif est très utilisé au Luxembourg. En matière de contribution sur les impôts, il présente de nombreux avantages tels que la transparence de la fiscalité sur l’assurance vie. D’autres privilèges existent lors de sa souscription, que ce soit durant de la transmission de la richesse, ou encore pour la garantie du capital.
Cependant, il ne faut pas confondre l’assurance vie et l’assurance décès. Ce dernier est souscrit afin que la famille du défunt ait la possibilité, soit de payer les frais de scolarité des enfants, soit de rembourser un emprunt.

Comment souscrire à une assurance vie luxembourgeoise ?

Avant la souscription à ce type d’assurance vie, il est essentiel d’avoir une connaissance de différents critères, notamment :
• La forme du contrat ;
• sa durée ;
• la devise de l’accord ;
• la capacité de renoncer un contrat de droit français.
Pour le premier critère, il faut savoir que cette convention luxembourgeoise varie en fonction la nationalité, la résidence, ou encore la rente du souscripteur. En tenant compte de ces diverses caractéristiques, elle pourra s’adapter aux formes fiscales et juridiques de chaque pays.

En ce qui concerne la durée du contrat, elle peut être déterminée avec une date précise, ou peut-être à vie. Toutefois, il arrive que ce soit la législation d’un pays qui dicte cette durée.
Pour les devises, le bénéficiaire a la possibilité de choisir s’il souhaite investir en dollar, en euro, en livre sterling ou en franc suisse. De cette manière, toutes les opérations à effectuer, telles que les remboursements, les virements et la cession du capital, seront réalisées dans cette devise.
Et enfin, quand une personne signe un contrat d’assurance vie de droit français, elle a la capacité d’annuler l’accord avant les 30 jours qui suivent.

Formules de versement, les différents types

Avant de consentir à une assurance vie luxembourgeoise, il est nécessaire de faire le choix entre différentes propositions de paiement. Dans un premier temps, il y a le versement initial, par virement ou prélèvement automatique, qui est versé lors de la souscription. Ensuite, les versements libres ou le placement d’une somme d’argent à tout moment. En dernier, il existe l’apport en titres qui permet de ravitailler son accord avec des charges supplémentaires. Par exemple, pour un dirigeant qui décide d’y combiner les parts de son entreprise.
En somme, l’assurance vie luxembourgeoise peut être avantageuse pour les individus qui choisissent de l’adopter. Grâce aux différentes formules de versements, il sera plus facile de gérer son patrimoine