Comment protéger votre nourisson en pleine pandémie de Coronavirus ?

Comment protéger votre nourisson en pleine pandémie de Coronavirus ?

17 août 2020 0 Par Yves

Les nouveaux parents sont confrontés à des défis supplémentaires pendant la pandémie de coronavirus tout en essayant de s’occuper de leurs nouveau-nés. Apprendre les ficelles du métier de nouveau parent peut être une expérience éprouvante, même dans les meilleures conditions. Mais si un nouveau membre de votre famille a rejoint votre famille au cours des derniers mois, essayer de garder votre bébé en sécurité et en bonne santé au milieu d’une pandémie mondiale peut rendre votre quotidien encore plus intimidant. Qu’il s’agisse de voir votre pédiatre sur un écran plutôt qu’en personne, ou de parvenir à faire respecter les gestes barrières à vos proches, la pandémie COVID-19 a créé une nouvelle réalité difficile, à laquelle les nouveaux parents doivent faire face. Voici les conseils que donnent les experts pour garder votre bébé en sécurité et en bonne santé.

Vos proches doivent adopter les mesures nécessaires

En cette triste période de pandémie, laisser porter un nourrisson dans les bras d’un proche n’est clairement pas recommandé. Il est nécessaire que les parents et amis, qui vous rendent visite, adoptent les gestes barrières efficaces, c’est à dire garder une distance d’au moins 1 mètre avec votre bébé, se laver les mains régulièrement à l’aide de gel hydroalcoolique et porter le masque lorsque la personne se trouve à proximité du nourrisson. Les visites doivent être espacées au maximum, avoir lieu à votre domicile pour un meilleur contrôle de votre part, et de courte durée si possible.

Privilégiez les rendez-vous médicaux à domicile ou en téléconsultation.

Compte tenu du climat actuel, certains pédiatres optent pour la téléconsultation dans le cadre du suivi d’un nourrisson ne présentant pas de difficulté particulière. La visite à domicile par votre professionnel de santé est également une excellente option à envisager.  Une visite online (avec video) est plus idéale qu’un appel téléphonique car elle permet au médecin de constater de manière visuelle le bon développement de l’enfant (prise de poids, tonus musculaire,…), de voir l’interaction entre les parents et le bébé, de poser des questions, et même d’évaluer les éventuels obstacles à l’allaitement, si nécessaire. Mais votre pédiatre peut prévoir un suivi plus approfondi en cabinet ou à domicile, dans le cas de la constatation d’un problème quelconque, tel qu’une perte de poids inexpliquée ou un problème respiratoire par exemple. Sinon, il est tout à fait possible pour votre médecin d’assurer un suivi de qualité pour des problèmes bénins, tels que l’érythème fessier, l’alimentation ou les régurgitations, par le biais de contrôles vidéo ultérieurs. Cependant, même si il est souhaitable de privilégier les visites à domicile et la téléconsultation, il peut être nécessaire d’amener l’enfant en cabinet pour qu’il se fasse vacciner. Il n’est absolument pas conseillé de retarder ces rendez-vous importants car le moment est critique pour les protéger contre des maladies comme la méningite et la coqueluche.

Les sorties en plein air oui, mais en solitaire.

Lorsque vous avez besoin de sortir, profitez des promenades en solitaire à l’air libre avec votre bébé tout en veillant à garder une distance d’un mètre et demi avec les autres. Le risque pour votre bébé est faible car il sera dans sa poussette et ne touchera aucune surface. Cependant, il est nécessaire d’éviter d’emmener votre bébé dans des endroits clos et publique, comme à l’épicerie et à la pharmacie par exemple, car il peut être plus difficile de maintenir la bonne distance avec les autres.